Ordo Domus Sancti Werzuli

Pagode de l'Ordre de la Maison de Saint Werzul
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GRANUM SINAPIS

Aller en bas 
AuteurMessage
werzutru
Apôtre de Saint Werzul
Apôtre de Saint Werzul
avatar

Nombre de messages : 1812
Localisation : Sur la Voie...
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: GRANUM SINAPIS   Jeu 14 Juin - 20:11

I
Au commencement
au-delà du sens
là est le Verbe.
Ô le trésor si riche
où commencement fait naître
commencement !
Ô le coeur du Père
d'où à grand-joie
sans trêve flue le Verbe !
Et pourtant ce sein-là
en lui garde le Verbe. C'est vrai.

II
Des deux un fleuve,
d'Amour le feu,
des deux le lien
aux deux commun,
coule le très suave Esprit
à mesure très égale,
inséparable.
Les Trois sont Un.
Quoi ? Le sais-tu ? Non.
Lui seul sait ce qu'Il est.

III
Des Trois la boucle,
est profonde et terrible
ce contour-là
jamais sens ne saisira :
là règne un fond sans fond.
Échec et mat
temps, formes et lieu !
L'anneau merveilleux
est jaillissement,
son point reste immobile.

Ce point est la montagne
à gravir sans agir
Intelligence !
Le chemin t'emmène
au merveilleux désert,
au large, au loin,
sans limite il s'étend.
Le désert n'a
ni lieu ni temps,
il a sa propre guise.

V
Ce désert est le Bien
par aucun pied foulé,
le sens créé
jamais n'y est allé :
Cela est ; mais personne
ne sait quoi.
C'est ici et c'est là,
c'est loin et c'est près,
c'est profond et c'est haut,
c'est donc ainsi
que ce n'est ça ni ci.

VI
C'est lumière, c'est clarté
c'est la ténèbre,
c'est l'innommé,
c'est l'ignoré,
libéré du début ainsi
que de la fin,
Cela gît paisiblement
tout nu, sans vêtement.
Qui connaît sa maison,
ah ! qu'il en sorte !
et nous dise sa forme.

VII
Devient tel un enfant,
rends-toi sourd et aveugle !
Tout ton être devenir néant,
dépasse tout être et tout néant !
Laisse le lieu, laisse le temps,
et les images également !
Si tu vas par aucune voie
sur le sentier étroit,
tu parviendras jusqu'à
l'empreinte du désert.
VIII
Ô mon âme,
sors ! Dieu, entre !
Sombre tout mon être,
en Dieu qui est non-être,
sombre en ce fleuve sans fond !
Si je te fuis,
Tu viens à moi.
Si je me perds
Toi, je Te trouve,
Ô Bien suressentiel !


MAITRE ECKHART
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odsw.forumactif.com
Archange de Vaal
Blasphémateur
avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : Sur la Septième Cîme de l'Etoile Ardente
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   Ven 3 Aoû - 22:45

Ne la profonda e chiara sussistenza
de l'alto lume parvermi tre giri
di tre colori e d'una contenenza;

e l'un da l'altro come iri da iri
parea reflesso, e 'l terzo parea foco
che quinci e quindi igualmente si spiri.

Oh quanto è corto il dire e come fioco
al mio concetto! e questo, a quel ch'i' vidi,
è tanto, che non basta a dicer 'poco'.

O luce etterna che sola in te sidi,
sola t'intendi, e da te intelletta
e intendente te ami e arridi!

Quella circulazion che sì concetta
pareva in te come lume reflesso,
da li occhi miei alquanto circunspetta,

dentro da sé, del suo colore stesso,
mi parve pinta de la nostra effige:
per che 'l mio viso in lei tutto era messo.

Qual è 'l geomètra che tutto s'affige
per misurar lo cerchio, e non ritrova,
pensando, quel principio ond' elli indige,

tal era io a quella vista nova:
veder voleva come si convenne
l'imago al cerchio e come vi s'indova;

ma non eran da ciò le proprie penne:
se non che la mia mente fu percossa
da un fulgore in che sua voglia venne.

A l'alta fantasia qui mancò possa;
ma già volgeva il mio disio e 'l velle,
sì come rota ch'igualmente è mossa,

l'amor che move il sole e l'altre stelle.


Dante Alighieri, Comedie, Paradiso, Canto XXXIII, 115-145.


Dans la profonde et claire subsistance
du haut foyer trois cercles m'apparurent,
de trois couleurs et d'une contenance;

comme iris en iris me semblait l'un
miré en l'autre; et le tiers semblait feu,
respirant des deux parts égale ardence.

Oh, comme à la pensée tout dire est court
et enroué ! Mais elle, aux choses vues
est si peu, que c'est trop de dire "peu".

O lumière en toi même assise, éterne,
qui t'entends seule, et de toi entendue
et te pensant, ris à toi-même et t'aimes !

Cet anneau qui en toi semblait conçu
comme se réfléchit une lumière
mes yeux l'ayant un moment contemplé,

dedans son aire, à sa même couleur,
il me parut de notre image peint;
adonc en lui se mit toute ma vue.

Tel s'attache et se cloue le géomaître
à mesurer le cercle, et ne ravise
le principe de quoi il s'embesogne,

tel me tenait la vision nouvelle :
je voulais voir comment l'image au cercle
se put conjoindre, et comment lieu y trouve;

mais à ce vol ne suffisaient mes ailes:
quand mon esprit fut frappé par un foudre
qui son souhait lui portait accompli.

Ci défaillit ma haute fantaisie;
mais tu virais et pressais mon vouloir
comme une roue au branle égal, amour

qui mènes le soleil et les étoiles.





Traduction d'André Pézard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holokun
Hiérophante
avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   Sam 13 Oct - 18:52

Il est désolant que tu ne trouve rien à y répondre Werzutru...

Dois-je lutter seul contre ce blasphémateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werzutru
Apôtre de Saint Werzul
Apôtre de Saint Werzul
avatar

Nombre de messages : 1812
Localisation : Sur la Voie...
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   Jeu 18 Oct - 19:03

Blasphémateur peut-être, mais ce verbiage ne manque pas de poésie.

Je préfère l'apprécier, Vaal le faux dieu n'en est pas l'auteur, il me semble.

_________________

Werzutru,

Hiérophante de l'Ordre de la Maison de Saint Werzul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odsw.forumactif.com
Holokun
Hiérophante
avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   Sam 20 Oct - 2:31

Exact ! C'est une des caractéristiques de son Blasphème !! Il se sert des travaux nobles des Aïeux pour son propre culte et diffuser sa propre vision pour le moins originale de ce que représente servir et un Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange de Vaal
Blasphémateur
avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : Sur la Septième Cîme de l'Etoile Ardente
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   Dim 2 Déc - 22:57

Toujours la lutte, Holokun, toujours, n'est-ce pas ?

Vaine hostilité.


Ne consentirez-vous pas éteindre les seules braises qui méritent de l'être, celles de votre irrépréssible hostilité à l'égard du Haut Maître ?

Notre intention était d'échanger des Paroles de Beauté sur le support de Chant de Merveilles élaborés par les Plus Sages des temps regréttés. Ne pouvez-vous comprendre cela ?

Pouvez-vous raisonablement nous accuser d'usurpation, nous qui consentons à rompre la Pureté Nue du Chant par Respect de l'honnêteté ?

Il nous a pourtant semblé (nous eûmes tort ?) que les saintes paroles de votre Maître de la Pagode n'aient pas non plus été de son fait. Pensez-vous que nous lui en ayons tenu rigueur ?

Allons, Holokun, cessez donc vos mesquineries et vos puériles vélléités d'affrontement, et laissez vous enivrer par la beauté de la musique du Chant, et purifier par la profondeur de son Sens.

Suivez le sage exemple de votre maître, qui en silence écoute, et en silence réponds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRANUM SINAPIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
GRANUM SINAPIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leporiconus granum (Röckel & Fischöder, 1985)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordo Domus Sancti Werzuli :: Salon des incrédules :: Méditatorium-
Sauter vers: